La guerre d’Espagne

Napoleon-1er-guerre-espagneCe nouvel hors-série du magazine Napoléon 1er aborde, à travers une riche palette d’illustrations, la guerre d’Espagne de 1808 à 1814, des origines du conflit au retrait des troupes françaises face aux soldats espagnols, portugais et anglais.

De nombreux historiens ont affirmé que les deux plus grosses erreurs de Napoléon ont été l’intervention en Espagne et la campagne de Russie. Et de fait, sans parvenir à faire respecter le blocus continental, la guerre dans la péninsule a occupé des milliers de soldats qui auraient été plus utiles sur d’autres fronts. De plus, la guerre que doivent livrer les soldats impériaux les épuise et les démoralise. Cette «guérilla », cette «guerre au couteau » qu’ils découvrent les déconcerte. Chaque paysan espagnol, chaque servante et même les enfants qu’ils croisent sont des ennemis potentiels, capables de les égorger dans leur sommeil. Des bandes forment de véritables armées et, protégées par la population, harcèlent les Français. Les soldats isolés sont impitoyablement massacrés dans des con – ditions parfois horribles comme le brave général René brûlé vif dans une chaudière d’huile bouillante. Alors la vengeance de la troupe est terrible, les exactions se succèdent, des villages entiers sont brûlés, la population massacrée. Goya a peint avec talent ces « désastres de la guerre ». Et puis, la campagne d’Espagne voit pour la première fois depuis la Révolution, l’intervention des troupes anglaises sur le continent européen. Wellington et ses soldats découvrent le combat avec les soldats français. Peu à peu, les officiers s’aguerrissent, fantassins et cavaliers se forment, s’endurcissent pour devenir sans doute la meilleure armée d’Europe en 1815, celle qui vaincra définitivement Napoléon à Waterloo. [...]

Commander ce hors-série sur notre boutique hommell-magazines.com

Au sommaire de La guerre d’Espagne (1808 – 1814)

- Les origines du conflit
- Le « dos » et le « très » de Mayo
- L’insurrection se propage
- Le désastre de Bailén, une défaite lourde de conséquences
- Saragosse 1808-1809 symbole de la résistance espagnole
- Premier succès de Wellington à Vimeiro
- L’Armée d’Espagne en 1808
- Premières victoires
- Tudela la revanche de Bailén
- Capitulation de Madrid (4 décembre 1808)
- Un départ anticipé
- Le calvaire des prisonniers français
- La guérilla espagnole
- L’armée espagnole
- Chasseurs des montagnes
- Louis-Français Lejeune
- La guerre de siège
- Le Portugal conquête impossibl
- La guerre vue par Goya
- Une retraite annoncée
- La guerre sur le sol français

Les commentaires sont fermés.