La Madeleine temple de la Gloire

Face à la place de la Concorde, l’église de la Madeleine attire l’oeil par son architecture antique. Consacrée à Sainte-Marie-Madeleine, l’église a bien failli devenir le temple de la Gloire de la Grande Armée de Napoléon.

Par Philippe-enrico Attal / historien

Paris, au fil de son histoire, n’a cessé de se sentir à l’étroit dans ses murs, repoussant ses limites vers les faubourgs. L’église de l’ancienne paroisse de la Ville l’Évêque est ainsi trop petite et on entame la construction d’un nouvel édifice dont la première pierre est posée le 8 juillet 1659 par Anne-Marie-Louise d’Orléans, la Grande Mademoiselle. Le quartier Saint- Honoré se lotit progressivement, avant de finir par devenir, après annexion en 1722, le 1er arrondissement. Tout au long du XVIIIe siècle, c’est vers l’ouest que la ville gagne du terrain. On aménage la place Louis XV en 1772 et les Champs-Élysées deviennent la promenade à la mode (…)

Pour lire la suite de l’article, achetez en ligne Napoléon 1er magazine n°85 sur hommell-magazines.com

Les commentaires sont fermés.