Les Français à Corfou de 1807 à 1814

Jeune général, Bonaparte s’intéresse déjà aux îles Ioniennes auxquelles il attribue, à juste titre, une grande importance stratégique. Il écrit même au Directoire exécutif : « Les îles de Corfou, de Zante et de Céphalonie sont plus intéressantes pour nous que toute l’Italie. »

Fait par Vincent Rolin / Historien

Au cours de la Première campagne d’Italie, un contingent français, sous la conduite du général Antoine Gentili, débarque dans les îles Ioniennes le 27 juin 1797. Un peu plus tard, le traité de Campo-Formio du 17 octobre attribue ces anciennes dépendances vénitiennes à la République française. Le Directoire peut alors créer les trois départements français de Grèce : Corcyre, Ithaque et Mer Égée, et nommer un commissaire disposant des pouvoirs politique, financier et militaire (…)

Pour lire la suite de l’article, achetez en ligne Napoléon 1er magazine n°87 sur hommell-magazines.com

Les commentaires sont fermés.