La campagne de Belgique

1815-campagne_belgique_napoleon1ERLe retour de Napoléon en mars 1815 réveilla la coalition de l’Europe entière, dont les rois se liguèrent à nouveau contre lui. Des troupes innombrables se dirigèrent vers la France pour l’envahir, pour en finir avec l’«Ogre corse» et rétablir définitivement Louis XVIII sur le trône. L’Empereur ne rétablit pas la conscription, mais parvint à réunir une armée de 125 000 hommes en quelques semaines. En Belgique, les armées prussiennes du maréchal Blücher comptaient environ 120 000 hommes et les armées anglo-hollandaises 100 000 hommes, sous les ordres de Wellington. Napoléon prit l’initiative d’aller à leur devant. Il entra en Belgique avec ses troupes le 15 juin 1815. Après la victoire de Ligny, l’armée française avait rendez-vous avec l’Histoire dans les mornes plaines de Mont-Saint-Jean…

Cet ouvrage, « Guide 1815 – Campagne de Belgique » présente les lieux remarquables qui subsistent de cette campagne de Belgique en juin 1815, et les monuments, stèles et plaques commémoratives qui en perpétuent la mémoire.

Le sommaire complet :

> De Bruxelles à Horrues
> L’arrivée de l’Armée française, de Hestrud à Charleroi
> Bataille de Ligny 16 juin 1815, de Fleurus à Grand-Rosière-Hottomont
> Bataille des Quatre-Bras 16 juin 1815, de Baisy-Thy à Vieux-Genappe
> Bataille de Waterloo 18 juin 1815, les protagonistes, monuments et stèles, Hougomont, Plancenoit
> Bataille de Wavre 18 juin 1815, de Walhain-Saint-Paul à Namur
> Waterloo, après la bataille
> Bâtiments et monuments disparus

Commandez ce numéro sur hommell-magazines.com

Les commentaires sont fermés.